Pub


Nous retrouver sur Facebook


Habitat Durable





Isolation et l'enduit terre paille

La terre et la paille sont des matériaux que l’on trouve facilement dans la nature et qui sont à la portée de tout le monde. Combinés, ces deux substances servent comme enduit pour revêtir et protéger murs comme toits.

Comment l’obtenir ?

Mélange de terre argileuse (barbotine liquide) et de paille (blé, orge, seigle, avoine, etc.), le terre-paille est un dissociant écologique. La paille, de plus en plus utilisée dans la construction, a fait ses preuves quant à ses grandes propriétés d’isolation phonique, acoustique mais aussi thermique. Perméable à l’air et à l’humidité, elle laisse respirer les murs.

Sa résistance à la traction ne peut qu’être louée. Elle coûte vraiment peu d’argent quand elle n’est pas gratuite. La terre, utilisée depuis toujours dans le domaine de la construction, doit juste avoir une bonne teneur en argile pour une bonne cohésion. Sont donc exclues la terre trop sablonneuse, l’argile pure et la terre végétale ou de surface.

Pour avoir une bonne barbotine, il faut tamiser la terre et la répandre en pluie dans de l’eau avant d’agiter le mélange avec un malaxeur à peinture par exemple. La boue doit être bien liquide sinon elle n’imprègnera pas bien la paille sur laquelle elle va être versée. Le mélange doit être remué et retourné jusqu’à ce qu’il soit homogène. Plus il comporte de barbotine, moins il sera isolant mais gagnera en rigidité. Une pause de 24h est ensuite nécessaire.

La mise en oeuvre

Comme la grande plupart des isolants, ce matériau non porteur nécessite une structure pour assurer une construction rigide. La terre-paille est utilisée en hourdage d’une ossature en bois constituant un colombage. La technique est en fait une variante de celle du torchis revisitée à la lumière des avancées scientifiques sur le matériau et son mode de production. Il faut prendre des paquets de terre-paille et en tasser les coffrages tout en prenant soin d’opposer le sens des couches de temps à autre. Il faut attendre quelques jours avant que la surface du mur ne sèche.

Les caractéristiques de l’enduit de terre et de paille

La terre-paille de par sa rigidité peut être utilisé comme contreventement de structures. Non toxique et non radioactif, elle séduit de plus en plus d’écologistes. Inertes, leurs composants organiques leur ayant été dépouillés, la paille et la terre restent avant tout des matériaux naturels. La perméabilité du terre-paille lui permet de faire une régulation hygro-thermique de la maison.

Elle ne se charge d’électricité statique. Elle protège également l’habitation des rongeurs qui ne peuvent y entrer. Contrairement aux idées reçues, la terre-paille ne flambe pas comme un fétu de paille ! En effet, elle est insensible au feu. Selon des essais effectués en laboratoire, il faut la solliciter durant trois bonnes heures au feu avant de venir à bout de sa résistance. En cas d’incendie, elle ne dégage pas de fumée et les flammes ne se propagent pas à sa surface. Par contre, sa préparation, son séchage et sa mise en œuvre requièrent du temps.

 

 

Commentez avec Facebook :