Pub


Nous retrouver sur Facebook


Habitat Durable





La brique de Chanvre

Le chanvre est une plante aux multiples usages. Traditionnellement, il était employé dans les domaines du textile, de la papeterie, de la médecine ou encore de l’huile. On peut cultiver le chanvre partout, sur n’importe quel type de sol. C’est une plante qui a une croissance exceptionnelle, pouvant mesurer de 3 à 4 mètres en un trimestre. Et cela sans engrais ni pesticide !

De surcroît, cette plante vraiment peu exigeante et bien accommodante n’abîme pas la parcelle sur laquelle elle a poussé, la laissant propre et sans mauvaise herbe aucune après la récolte. Elle neutralise même les nitrates. Ne la confondez pas avec son narcotique parent le chanvre indien (cannabis indica) ! Le chanvre textile (cannabis sativa) n’a pas d’effet psychotrope. Sa culture n’est donc pas interdite en France.

Le chanvre dans la construction

Le chanvre est un matériau d’avenir dans la construction. Il est écologique, ne pollue pas, ne coûte pas cher et est facile à employer. Toutes ces nombreuses qualités lui promettent de beaux jours dans le secteur. L’écorce de la tige (dénommée chènevotte) broyée et mêlée à d’autres ingrédients tel que l’eau, la chaux aérienne, le plâtre ou des éclats de brique, donne une pâte aux propriétés isolantes. On peut l’utiliser sur les toits et les murs, qu’ils soient montés en bois, en pierre ou en brique.

On peut aussi bâtir entièrement un mur à partir de cette pâte de chanvre en la tassant sur des colombages ou sur une ossature de bois. L’avantage de cette pâte est qu’elle sèche rapidement, sans se rétracter. Modelable à souhait, ce matériau s’adapte à toutes les formes. Il est très esthétique et laisse les murs respirer. L’isolation est autant thermique qu’acoustique. Elle permet de faire des économies d’énergie conséquentes. Le chanvre présente une excellente résistance au feu, au gel, ainsi qu’à l’humidité. Associé à la chaux, il assure une bonne protection contre les parasites de tout acabit, des plus microscopiques comme les acariens aux plus gros comme les rats. Son prix de revient est tout à fait acceptable. Le chanvre se décline en plusieurs applications : panneaux, rouleaux, feutres, briques, etc.

Pour obtenir une brique de chanvre, les principaux matériaux utilisés - tous naturels - sont des copeaux de chanvre et de la chaux aérienne. Cette brique sert autant à construire du neuf qu’à restaurer de l’ancien. Un mortier de chaux et de sable permet d’assembler les briques entre elles. La brique de chanvre garde toutes les propriétés du chanvre auparavant citées. Elle est parfaitement isolante. Ne se délitant pas dans l’eau, elle convient également pour les salles de bains. Sa légèreté, sa perméabilité à la vapeur d’eau, sa résistance font de la brique de chanvre un matériau de construction incomparable pour des murs sains, beaux et chauds.

Le seul soucis repose dans le manque de structures dans la profession malgré le fait que ce soit un marché en pleine extension. Le particulier, face à l’absence de syndicat professionnel, devra s’adresser aux nombreux artisans qui manient à perfection les techniques liées à ce matériau noble.

 

 

Commentez avec Facebook :