Pub


135 villes européennes s'engagent pour le climat

 

développement durable et écologie

 

Le réchauffement climatique est l'affaire de tous ! C'est en partant de ce constat simple que 135 grandes villes européennes ont décidé récemment de prendre le taureau par les cornes. Ces villes sont toutes membres du réseau Eurocities créé en 1986 par les maires de Barcelone, Birmingham, Francfort, Lyon, Milan et Rotterdam.

Elles ont choisi lors d'un récent congrès à Lyon de s'engager dans des actions globales de lutte contre le changement climatique. La charte comprend notamment la mise en œuvre d'un plan d’actions prévoyant d'instaurer un plan climat sur chaque territoire mais aussi d'orchestrer un développement urbain plus économe en espace et en énergie. Selon les membres signataires, les villes sont les meilleurs relais auprès des citoyens pour promouvoir l’éco-construction. En étoffant l'offre de transports collectifs, les villes peuvent rapidement influer sur la qualité de l'air.

Les villes sont également souvent au premier rang des financeurs lorsqu'un projet de développement de la production d’énergie renouvelable est en cours de montage. Même chose lorsqu'il s'agit d' interpeller les habitants sur l'importance de trier les déchets ! La charte qui a été signée par des villes comme Bologne, Bordeaux, Bucarest, Cologne, Copenhague, Dublin, Frankfort, Göteborg, Helsinki, La Haye, Lisbonne, Londres, Manchester, Marseille, Nantes, Newcastle-Gateshead, Oslo, Paris, Reykjavik, Saragosse, Stockholm, Strasbourg, Timisoara, Toulouse, Varsovie, Vienne, Zurich et bien d'autres est le fruit d'un an de travail fourni par le réseau Eurocities.

Elle prévoit l'établissement à échéance régulière de rapports de mesure afin d'évaluer l'efficacité du plan climat actions. Chaque action vise clairement la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Selon Eurocities, les villes représentent 70% de la population globale de l'Union Européenne. C'est dire si la prise de position de 135 d'entre elles peut faire évoluer notablement le réchauffement climatique !

 

 

Commentez avec Facebook :