Pub


Nous retrouver sur Facebook


Habitat Durable





Après Paris, le Vélib' séduit les banlieusards

 

développement durable et écologie

 

Après un an de tracasseries juridiques, les Velib' vont bientôt déferler sur la petite couronne parisienne ! Une trentaine de villes sont concernées par l'ouverture prochaine de nouvelles stations de vélos libre-service.
Le projet de faire déborder les Vélib' sur la petite couronne était dans l'air depuis la mise en circulation des premiers vélos libre-service dans la capitale.

Tous les banlieusards les attendaient mais rien ne venait... Et pour cause : le concurrent de JCDecaux, Clear Channel avait choisi de monter au créneau considérant que chaque commune devait lancer un appel d'offres complémentaire pour s'équiper en toute concurrence. Le tribunal des référés avait donné raison au concurrent mais le 11 juillet dernier, le Conseil d'État est revenu sur cette décision en jugeant inutile les appels d'offres complémentaires sur une bande de 1,5 kilomètre. Du coup,

Jean-Claude Decaux pourra bel et bien installer de nouvelles stations dans la petite trentaine de communes limitrophes de Paris dans les prochains mois.

Chaque ville sera ainsi équipée début 2009 d'une dizaine de stations de location. Tous les élus qui ont pu constater le succès de cette initiative à Paris Intra-Muros piaffaient d'impatience mais ils ne pouvaient rien faire pendant tout le temps de la procédure. Désormais, le débat est clos et MR Decaux a assuré aux banlieusards qu'il mettra les bouchées doubles pour procéder aux installations dans les plus brefs délais.

L'extension permettra à des centaines de banlieusards de laisser leurs voitures au garage pour se rendre à leur travail à la force du mollet ! Outre l'aspect environnemental évident de cette extension de couverture du Velib', les élus des communes concernées de droite et de gauche espèrent une fluidification du trafic routier sur des axes déjà largement encombrés.

Des villes étendues comme Montreuil ou Boulogne ont d'ores et déjà annoncé qu'elles avaient l'intention de développer des systèmes complémentaires de vélos en libre service pour que leurs territoires soient entièrement couverts (et non seulement les 1,5 km actuellement couverts par l'extension). D'autres communes comme Neuilly notamment resteront uniquement sur la formule Vélib' JC Decaux en raison de l'étroitesse de leurs territoires.

 

 

Commentez avec Facebook :