Pub


Nous retrouver sur Facebook


Habitat Durable





Le gouvernement français s'engage pour le solaire

 

développement durable et écologie

 

Fin août 2009, la secrétaire d'Etat à l'écologie, Chantal Jouanno a réaffirmé la volonté française de donner la priorité au solaire. Selon elle, la recherche en énergies renouvelables est en train d'égaler celle du nucléaire.

Fin août 2009, Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat à l'écologie était en visite dans les Pyrénées-Orientales pour saluer deux sites précurseurs dans le secteur des énergies renouvelables : le four d'Odeillo et la centrale solaire Themis près de Font-Romeu.

A l'occasion de cette visite, Chantal Jouanno a déclaré que l'effort de recherche dans les énergies renouvelables était en train d'égaler celui consenti en faveur du nucléaire. « Les investissements de recherche dans les énergies renouvelables, qui ne représentaient que 70 millions d'euros en 2006, vont atteindre 470 millions d'euros par an, au même niveau que le nucléaire, et nous mettons une priorité sur le solaire » a-t-elle affirmé. « Nous avons décidé d'en finir avec une période de yoyo, où nous étions pionniers dans les années 1970 avant de suspendre les investissements pendant vingt ans », a insisté Chantal Jouanno. Les fonds dédiés aux énergies nouvelles seront affectés avant la fin 2009.

« L'ambition de la France est de jouer un rôle de premier plan au niveau mondial dans la révolution technologique qui s'annonce dans le solaire », a-t-elle ajouté. Pour mener à bien cet objectif, un appel à projets sera lancé très prochainement plus spécifiquement sur le solaire. Il complètera le premier appel d'offres lancé en mai 2009 qui vise la construction d'ici à 2011 d'une centrale solaire au minimum par Région.

Selon les termes même du Grenelle de l'Environnement, le plan solaire gouvernemental devrait créer 13.000 emplois pour un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros à l'horizon 2012. Selon Chantal Jouanno, le parc de panneaux photovoltaïques installé en France a été multiplié par 2,5 au cours de 2008 pour atteindre 69 mégawatts en fin d'année. Sur le seul premier trimestre 2009, la progression atteint 20%.

 

 

Commentez avec Facebook :