Pub


Miroir chauffant

 

développement durable et écologie

 

Les systèmes de chauffage domestiques sont souvent électriques et occasionnent ainsi des dépenses coûteuses en énergie qui contribuent à la dégradation de l’environnement. La production d’électricité par le biais de sources d’énergie fossiles est en effet nuisible à l’environnement. Il faut par conséquent trouver d’autres moyens de chauffer sa maison, en recourant notamment aux énergies renouvelables et propres.

Une solution intéressante est aujourd’hui proposée aux consommateurs avec le miroir chauffant à infrarouges longs qui consomme infiniment moins que les chauffages à convection. Le miroir chauffant est constitué d’une couche épaisse de résistances pelliculaires inoxydables mises sous vide et d’une couche plus mince de pellicules réfléchissantes.

La mise sous vide des éléments respecte l’environnement et le fait de ne recourir à aucune autre source d’énergie que la lumière et les infrarouges longs fait du miroir le système de chauffage le plus propre du moment.

Le principe utilisé est celui du chauffage rayonnant qui peut reproduire l’effet de chauffage naturel généré par les rayons du soleil. La température de la surface du miroir est homogène (75°C) et le système dégage en outre un rayonnement biotique de l’ordre de 10 à 14 microns qui, comparable à celui émis par l’organisme humain, est bénéfique pour la santé. A titre indicatif, il est intéressant de savoir qu’un miroir de 400W est nécessaire pour chauffer une pièce de 6 à 10m2.

Comme le miroir chauffant aux infrarouges longs chauffe directement les objets, l’air domestique n’est pas pollué par la poussière ou par d’autres microparticules nuisibles et sources d’allergie. Le système est donc à la fois avantageux pour l’environnement mais aussi pour les personnes qui l’utilisent. La maîtrise de la puissance évite les gaspillages d’énergie et le confort est au rendez-vous. Si ce système est commercialisé à grande échelle, la balance de l’environnement se retrouvera en l’espace de quelques années favorablement équilibrée.

 

 

Commentez avec Facebook :