Pub


Nous retrouver sur Facebook


Habitat Durable





Nouveaux matériaux de construction

 

développement durable et écologie

 

Les matériaux utilisés dans les constructions classiques ne sont pas toujours respectueuses de l’environnement. Outre le fait que leur production industrielle augmente la pollution sous toutes ses formes, les matériaux eux-mêmes sont parfois sources de nuisances domestiques relatives à une mauvaise isolation thermique, à la friabilité des structures, etc.

Il a donc paru nécessaires aux professionnels du bâtiment de recourir à l’expertise des écologistes pour créer de nouveaux matériaux de construction alliant fiabilité, pérennité et respect de l’environnement. Ces nouveaux éléments auront dans le futur des fonctions multiples.

C’est par exemple le cas du SmartWrap, élaboré par une firme new-yorkaise, qui servira à la fois de revêtement, de source d’éclairage et de régulateur thermique. Composé de fins rouleaux de plastique, le SmartWrap comporte aussi des microcapsules à changement de phase et des diodes électro lumineuses organiques (DELO) qui s’illuminent sous l’impulsion du courant électrique fourni par des cellules photovoltaïques.

Les changements apportés aux principes de la construction intègrent aussi le biomimétisme qui consiste à reproduire des schémas architecturaux hérités de la nature. Les termitières, les conches et les pommes de pin fournissent par exemples d’excellents modèles en matière de maîtrise de la climatisation naturelle, d’économie d’énergie et de régulation thermique.

L’association américaine Architecture for Humanity a récemment lancé un appel à projets innovants consistant à présenter des plans d’édifices respectueux de la nature, preuve que même les grandes puissances se soucient de l’environnement. Pour en revenir aux matériaux, les toits végétaux effectuent aussi un retour en force dans la construction après avoir connu des décennies d’invisibilité. Ils ont de nombreux avantages, dont la réduction de la consommation énergétique, la filtration des eaux de pluie et la limitation de l’effet de serre. Et, cerise sur le gâteau : ils sont également très esthétiques. Le futur de la construction s’annonce donc vert, couleur de l’espérance.

 

 

Commentez avec Facebook :