Pub


Nous retrouver sur Facebook


Habitat Durable





Une maison verte : 15% plus chère en moyenne

 

développement durable et écologie

 

 

La nouvelle réglementation énergétique en vigueur pour 2012 a de quoi inquiéter les candidats à la construction. Le coût va exploser dans le neuf d'environ 15% !

Alors que les prix de l'immobilier restent toujours orientés à la hausse dans l'ancien, la mise en place de la nouvelle réglementation énergétique en 2012 inquiète les professionnels de la construction neuve. En effet, à partir de 2012, tous les nouveaux logements devront répondre à des normes très strictes pour passer d'une consommation moyenne annuelle de 110 kilowatts/heure au m² à 50 kWh.

Si globalement cette nouvelle norme est une bonne chose pour l'environnement, les coûts de construction vont exploser du fait notamment des modifications techniques importantes que cela suppose. Construire une maison va ainsi relever d'un vrai casse tête puisque tout sera passer aux cribles : l'orientation des ouvertures, le choix de l'implantation, la distribution des pièces... sur le modèle de la maison passive.

Si les nouveaux matériaux sont d'ores et déjà commercialisés, leurs coûts restent dissuasifs pour la plupart des couples candidats à la construction. Triple vitrages, isolations thermiques extérieures des bâtiments, énergie solaire, pompe à chaleur, chaudière basse tension, le marché de la maison verte modifie profondément les habitudes des professionnels qui doivent s'adapter.

En 2012, le coût d'une construction sera ainsi automatiquement revu à la hausse de 15% pour les particuliers. Un surcoût difficile à amortir même en tenant compte des économies substantielles d'énergie ! Selon les professionnels du bâtiment, les délais sont trop courts ! L'accession à la propriétaire deviendra un luxe si elle n'est pas accompagnée par des aides financières d'Etat comme une TVA à 5,5% réservée aujourd'hui aux seuls travaux dans l'ancien et des prêts à taux 0 facilitant le financement de l'achat des matériaux coûteux. Les aides aux énergies nouvelles devront également être maintenues pour mieux faire passer la pilule de « l'écologiquement correct » chez les particuliers.

 

 

Commentez avec Facebook :