Pub


Nous retrouver sur Facebook


Habitat Durable





La maison écologique

 

développement durable et écologie

 

Les médias et la majorité des canaux d’information ne parlent aujourd’hui que de la maison bioclimatique ou, plus généralement, de la maison écologique. Le concept n’est pas récent puisqu’il est apparu dans les années 1970. Seulement, il n’a été remis au goût du jour qu’il y a quelques années de cela, quand les préoccupations environnementales ont commencé à gagner les esprits.

Beaucoup ignorent ce qu’implique la notion de maison écologique. Pour les spécialistes, une maison écologique interagit avec l’écosystème, crée un environnement de vie sain aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur et privilégie l’utilisation de ressources naturelles dans la construction mais aussi dans la vie quotidienne. En un mot, c’est une maison qui assure le bien-être de ses occupants tout en préservant au mieux la nature qui l’entoure.

La construction d’une maison écologique peut aussi induire le fait d’utiliser des matériaux écologiques, c’est-à-dire qui n’ont pas été produits en série et ne comportent aucun composant polluant. Les éco-constructeurs privilégient par exemple l’utilisation du bois qui est un excellent régulateur thermique et qui peut se renouveler dans la nature. Pour qu’une maison soit qualifiée d’écologique, il faut entre autres que sa construction ait eu le moins d’impacts possibles sur son environnement (peu d’excavations, de terrassements, etc.), qu’elle comporte des installations favorisant l’économie d’énergie et qu’elle soit pérenne.

En effet, si la maison s’écroule au bout de quelques années, il faudra reprendre la construction et gaspiller ainsi de précieuses ressources. De nombreuses techniques permettent de réaliser une maison écologique : murs en bois cordé, murs en paille, murs en torchis, murs à ossature, bois, toit végétal, isolation thermique, etc. Les recherches en matière de construction écologique ne cessent d’évoluer, promettant un avenir vert pour tous ceux qui sont soucieux de la préservation de la nature. A coûts correspondants, pourquoi en effet ne pas choisir de vivre en harmonie avec son environnement ?

 

 

Commentez avec Facebook :