Pub


Nous retrouver sur Facebook


Habitat Durable





Les parlementaires s'emparent du Grenelle de l'environnement

 

développement durable et écologie

 

En ce début octobre 2008, après un an d'études et de rapports contradictoires, les propositions d'actions du Grenelle de l'environnement vont passer leur grand oral devant les députés. Déjà quelques points d'achoppements se font sentir... Tour d'horizon !
Il y a un an, les différents tours de table très médiatisés du Grenelle de l'environnement ont mis en place une « stratégie » d'actions pour atteindre des objectifs ambitieux. Le texte législatif qui devait être examiné au cours du 1er semestre 2008 a été constamment repoussé laissant présager des débats passionnés à l'heure de la présentation devant le parlement. Et de fait, la France se voulant « exemplaire », le ministre Jean-Louis Borloo a vu les choses en grand ! Malheureusement, après moult débats, reculades et déclarations d'intention, la volonté de privilégier l'écologie au quotidien marque pourtant aujourd'hui le pas face aux enjeux économiques qu'elle sous tend. Chaque chiffrage des actions promises a en effet rapidement montré qu'ici comme ailleurs tout est question d'argent !

En effet, comment les français pourront financer le surplus d'isolation imposé par les nouvelles normes énergétiques de l'éco-construction en 2010 ? Comment l'Etat pourra continuer d'aider les français à remettre leurs vieux logements énergivores aux normes ? On évoque un prêt à taux zéro spécifique mais cela implique que l'Etat devra mettre une nouvelle fois la main à la poche alors que l'actualité est à la crise et aux restrictions... D'ores et déjà, la taxe carbone aussi appelée contribution climat énergie est, au mieux, ajournée malgré l'insistance des associations. Si le succès du bonus-malus automobile est évident comme l'atteste les chiffres publiés par l'Ademe ces derniers jours, le financement de cette mesure pèse lourd sur le budget de l'Etat. Et tout cela est sans compter la levée de bouclier contre l'éolien en ce début de mois... Dans ce contexte, l'Etat devra faire des choix drastiques ce qui n'est pas pour plaire aux associations qui ont pourtant tout entrepris pour faire pencher la balance du côté de l'écologie. Beaucoup craignent que le Grenelle de l'environnement perde une grande partie de ce qui faisait sa force !

Le vote solennel des députés qui devrait intervenir à la mi-octobre permettra sans doute d'y voir plus clair. L'examen de l'ensemble des textes du Grenelle de l'environnement est prévu en décembre par le Sénat. Cette première salve de débats sera suivie ultérieurement par l'examen du texte du Grenelle II qui devrait rentrer dans le « concret » en entraînant la modification de 22 codes différents !

 

 

Commentez avec Facebook :