Pub


Nous retrouver sur Facebook


Habitat Durable





Energies renouvelables

 

développement durable et écologie

 

Les énergies renouvelables sont en train de se faire une place de choix dans le paysage énergétique français. Parmi ces énergies renouvelables, l’éolien est le mieux placé pour aider à la réduction des émissions de CO2 générées par l’utilisation des énergies fossiles. En 2007, la puissance totale du parc éolien français était estimée à 2.500MW.

Le but des autorités est de la faire croître jusqu’à 15.000MW en 2015 et à plus long terme, de faire en sorte que l’éolien détienne 20% du marché énergétique global. Une telle réalisation contribuera largement à diminuer l’effet de serre et à réduire de façon significative la consommation d’énergie électrique qui ne cesse pour l’instant d’augmenter. L’atteinte de cet objectif dépend donc en premier lieu de la maîtrise de la consommation des ménages, puis de l’extension du parc éolien lui-même.

Outre son impact incontestable sur l’environnement, l’énergie éolienne influe aussi sur le pouvoir d’achat des usagers finaux. Les chercheurs estiment en effet le coût annuel d’1kWh d’énergie éolienne à 0,6 euro, ce qui est nettement plus avantageux que l’énergie électrique. De plus, chaque tonne de C02 émise coûte 56 euro. Etant donné que le parc éolien actuel évite l’émission de 65 mégatonnes de CO2, l’économie faite par l’Etat est quand même significative. Malgré ses avantages significatifs, l’éolien a encore des détracteurs qui insistent surtout sur son instabilité.

Pourtant, il existe aujourd’hui des techniques de modélisation fiables qui, alliées à des prévisions météorologiques précises, peuvent réduire la variabilité de l’énergie éolienne. Les spécialistes avancent que 10.000MW éoliens répartis sur le territoire national suffiront à remplacer 2.800MW thermiques, sans aucune autre énergie d’appoint. Le pari semble être gagné d’avance puisque la France, avec son climat à la fois océanique, continental et méditerranéen, ne sera jamais à court de vent. Bref, l’énergie éolienne : une histoire à suivre.

 

 

Commentez avec Facebook :