Pub


Nous retrouver sur Facebook


Habitat Durable





Le puits canadien

 

développement durable et écologie

 

Les techniques de construction modernes tendent de plus en plus à intégrer des principes écologiques visant à réduire l’émission de gaz à effet de serre et à réaliser des économies d’énergie.

La consommation accrue d’électricité et le chauffage domestique entraînent en effet des conséquences néfastes pour l’environnement – qui sont toujours occultées devant l’importance de la pollution industrielle. Depuis quelques années, la technique du puits canadien est exploitée dans diverses régions, notamment dans la construction des prototypes de maisons bioclimatiques.

L’idée est de faire bénéficier les occupants de la maison d’un système de chauffage et de climatisation naturel, à moindre coût et à moindre consommation d’énergie. Bruno Herzog, l’un des précurseurs de cette technique, vient de publier un ouvrage vantant les mérites du puits canadien qu’il considère comme « la technique du futur » pour aboutir à un habitat sain et respectant l’environnement.

Pour étayer ses dires, il expose sa propre expérience puisqu’il étudie le fonctionnement et le rendement du puits canadien depuis six ans dans le Haut-Rhin. Ses conclusions laissent rêveur puisque aucune autre installation n’arrive à ce jour à égaler les performances du puits canadien.

Le principe de la technique est simple : des canalisations de 35m sont enterrées à 2m de profondeur dans le jardin et sont reliées à une prise d’air. L’air provenant de l’extérieur arrive dans la maison et est soit réchauffé, soit rafraîchi, selon la saison. La régulation thermique peut être renforcée par l’installation d’un système de ventilation mécanique contrôlée. L’ensemble occasionne une économie d’énergie considérable et quasiment aucune émission de gaz carbonique. Ce type d’installation ne peut être mise en œuvre que sur une nouvelle construction et exige des matériaux et une qualité de finition impeccables. Les initiatives pour vulgariser la technique du puits canadien devraient bientôt se multiplier vu son efficacité largement prouvée.

 

 

Commentez avec Facebook :