Pub


Nous retrouver sur Facebook


Habitat Durable





Les ampoules à incandescence disparaissent en Europe le 1e septembre

 

développement durable et écologie

 

La France a donné l'exemple à l'Europe. Après le retrait total des ampoules de 100 W à incandescence chez nous depuis le 30 juin dernier, elles n'ont plus le droit de vente en Europe depuis le 1e septembre 2009.

Le 30 juin 2009, les Français disaient adieu aux ampoules à incandescence de 100 W. Trop gourmandes en énergie, elles ont été les premières à se voir interdites de vente dans l'hexagone. L'interdiction de commercialisation touchera ensuite en France les ampoules de 75 W (le 31 décembre 2009), puis celles de 60 W (le 30 juin 2010), les ampoules de 40 W (le 31 aout 2011) et enfin celles de 25 W (le 31 décembre 2012).

Ce retrait progressif programmé en France vise le renouvellement du parc des ampoules par des ampoules basse consommation. Sur ce domaine, la France montre l'exemple aux autres pays européens qui vont devoir respecter un calendrier distinct. Ainsi, le retrait des ampoules à incandescence de 100 W est effectif dans l'ensemble des rayons des pays de l'Union européenne à partir du 1er septembre, jusqu'à écoulement des stocks.

En 2010 ce sera au tour de celles de 75 W de disparaître à l'échelon européen, puis en 2011 les 60 W et en 2012 les 40 et 25 W. Selon les estimations de la Commission européenne, d'ici 2020 cette mesure rentrant dans la ligne de conduite de la directive éco-conception devrait permettre d'économiser 40 TWh par an. Cette baisse de la consommation engendrera une réduction annuelle des émissions de CO2 allant jusqu'à 15 millions de tonnes.

Pour mémoire, les ampoules basse consommation consomment 4 à 5 fois moins d'énergie qu'une ampoule classique à incandescence et durent 6 à 10 fois plus longtemps. Selon le Ministère du développement durable français, si au total le prix à débourser pour l'achat d'une ampoule basse consommation est plus élevé, le coût global d'une lampe basse consommation est 3 à 4 fois moins élevé qu'une ampoule à incandescence. Selon le Ministère, les ventes de lampes basse consommation devraient représenter 25% du marché français fin 2009, contre 12% en 2008.

 

 

Commentez avec Facebook :